Punthoofd logo
Laatste update: 00:45
Volgende update: 01:00

Wallonie RSS feed

Les actualités en Wallonie.

01

Le volte-face inattendu de Ryanair: "C'est une première étape, une base pour négocier"

La compagnie aérienne à bas coûts Ryanair est prête à reconnaître des délégations syndicales pour les pilotes et le personnel de cabine basés en Belgique, et à inscrire la législation nationale sur le travail dans de futures conventions collectives de travail (CCT), a annoncé mardi l'entreprise dans une lettre aux syndicats belges. Elle demande par contre que la grève annoncée pour le 28 septembre soit annulée.Les syndicats belges ont transmis mardi dernier un projet de CCT à Ryanair. Ils ont laissé une semaine à la compagnie pour se prononcer.Ryanair semble faire un pas en avant, comme ces derniers jours en Irlande et en Italie. "C'est une première étape, une base pour négocier", ont commenté les syndicats. (RTL info 18/09 23:11)

» Le volte-face inattendu de Ryanair: "C'est une première étape, une base pour négocier" (RTL info 18/09 23:11)
» Le volte face inattendu de Ryanair (MSN 01/01 01:00)
» Le volte face inattendu de Ryanair (MSN 01/01 01:00)

» RTL info  MSN  MSN  

02

Migrants en transit: «J’ai toujours trouvé des solutions concrètes», répond Theo Francken à Charles Michel

Le Premier ministre a demandé mardi au secrétaire d’État à l’Asile et aux Migrations de fournir des propositions concrètes dans le dossier des migrants en transit. (Le Soir 18/09 20:08)

» Le Soir  MSN  MSN  

03

Une balle de revolver postée dans la boîte aux lettres de Défi à Namur

Une balle de revolver a été postée en août dans la boîte aux lettre du siège wallon du parti Défi à Namur, indique mardi Pierre-Yves Dupuis, tête de liste pour pour les prochaines élections communales, confirmant une information du groupe Sudpresse. Une plainte devrait être déposée prochainement.La lettre anonyme n'était pas adressée et, dans un premier le temps, le parti avait décidé de ne pas réagir. "Nous n'y avions pas trop prêté attention à l'époque, mais vu les agressions qui ont été commises envers d'autres partis récemment à Namur, nous avons à présent décidé d'en parler", a déclaré M. Dupuis. "Ce geste n'est pas anodin. Avec un peu de recul, nous voulons aujourd'hui le dénoncer." Jusqu'à présent, aucune plainte n'avait été déposée, mais la situation devrait changer. "Nous nous réunirons demain soir (mercredi) pour faire le point sur ce dossier. En principe, nous devrions porter plainte contre X rapidement", a précisé la tête de liste namuroise de Défi. Si rien ne dit que la balle visait précisément la liste locale de Défi et non le parti dans son ensemble, les élections communales sont particulièrement sous tension dans la capitale wallonne. La semaine dernière, le siège namurois du MR a été vandalisé. L'ancien bourgmestre, Jean-Louis Close, a également été agressé dans la rue début septembre, alors que l'actuel bourgmestre, Maxime Prévot, s'était fait arroser de sauce lors d'une brocante mi-août. (Belga) (RTL info 18/09 16:36)

» RTL info  

04

La Belgique condamnée pour une interdiction du port du foulard islamique au tribunal

La Belgique a été condamnée mardi par la Cour européenne des droits de l'homme à dédommager moralement une justiciable qui, en 2008, avait été exclue d'une salle d'audience parce qu'elle refusait d'ôter son foulard islamique.Mme Lachiri s'était constituée partie civile, avec d'autres membres de sa famille, dans une affaire de crime au cours de laquelle son frère avait été tué, en 2003 place Simonis à Koekelberg. Lors d'une audience devant la chambre des mises en accusation, sur décision de la présidente, l'huissier l'a informée qu'elle ne pouvait entrer que si elle retirait son foulard. L'intéressée refusa et fit défaut à l'audience. Elle a contesté sans succès cette décision devant la justice belge, avant de se tourner vers la Cour européenne des droits de l'homme. La haute juridiction strasbourgeoise lui a donné raison ce mardi, dix ans après les faits. Un juge peut certes ordonner l'enlèvement d'un couvre-chef en signe de respect envers l'institution judiciaire, ou pour ne pas perturber le bon déroulement d'une audience, mais le comportement de Mme Lachiri lors de son entrée dans la salle d'audience n'était pas irrespectueux et ne menaçait pas ce bon déroulement, a noté la Cour. Par conséquent, la nécessité d'une exclusion de la salle d'audience n'est pas établie, et l'atteinte portée au droit de la justiciable à la liberté de manifester sa religion n'est pas justifiée, juge la Cour. L'article 9 de la Convention européenne des droits de l'homme (droit à la liberté de pensée, de conscience et de religion) ayant été violé, la Belgique a été condamné à verser à Mme Lachiri 1.000 euros de dommage moral. Unia, le Centre belge pour l'égalité des chances et la lutte contre le racisme, s'est réjoui de cet arrêt. Le respect et le calme sont importants dans une salle d'audience, mais le port de ces signes religieux ne constitue pas une preuve de manque de respect envers la magistrature, a-t-il souligné. (Belga) (RTL info 18/09 16:28)

» RTL info  

05

Six pays suspendent leurs importations de porc belge

Six pays ont suspendu leurs importations de porc belge à la suite de la détection de cinq cas positifs de peste porcine africaine chez des sangliers, indique mardi la Fédération belge de la viande (Febev). Il s'agit de la Corée du Sud, de la Chine, de Taïwan, de la Biélorussie, du Mexique et des Philippines, précise Michael Gore, administrateur délégué de la Febev.Alors que la peste porcine africaine ne représente aucun danger pour l'homme, ces pays ont tout de même décidé de suspendre leurs importations. "Lors de négociations entre la Belgique et des pays tiers (soit hors de l'Union européenne, NDLR), des conditions spécifiques sont imposées, qui concernent parfois la peste porcine africaine", explique M. Gore. "Pour ces pays, il est certainement marqué que la Belgique doit être exempte de peste porcine africaine. Il n'existe donc pas de marge de négociations; les importations sont suspendues." Cet arrêt dans l'export des porcs belges marque un coup au secteur. "La Chine et la Corée du Sud représentent environ 45% des exports vers des pays tiers", illustre Michael Gore. Les Philippines forment également un marché important et cette suspension est décidée "alors que nous avons été approuvés dans le pays récemment", regrette l'administrateur délégué de la Febev. Du côté des aliments destinés aux animaux, l'Ukraine, la Corée du Sud, la Chine, la Biélorussie et la Serbie ont également décidé d'arrêter leurs importations depuis la Belgique, indique la Fédération wallonne de l'agriculture (FWA), sur base d'informations de la Belgian Feed Association (BFA). La moitié, voire deux tiers, des porcs belges sont destinés à l'exportation, avance Géraldine Boseret, vétérinaire épidémiologiste au sein de la FWA. "La France et l'Allemagne constituent le plus gros marché intracommunautaire (au sein de l'UE, NDLR), qui se poursuit. (...) Les exportations belges représentent entre 2 et 5% de la production européenne", poursuit-elle. La chasse et le nourrissage du gibier ainsi que la circulation forestière ont été interdites dans un périmètre de 63.000 hectares dans la province du Luxembourg, où les cas positifs de sangliers ont été détectés. Cela représente un quart du territoire forestier de la province, selon la Fédération touristique du Luxembourg belge. (Belga) (RTL info 18/09 13:44)

» RTL info  MSN  


Punthoofd button Punthoofd.be - Copyright © 2008-2010 - Concept en realisatie door Anthony Liekens